Article

Ceci n’est pas (juste) une levée de fonds !

Ce 23 mars, on annonce notre levée de fonds de 4,4 millions d'euros. Mais pourquoi lever des fonds ? Et pourquoi cette levée n'est pas comme les autres ? On vous explique tout.

Publié le
23/3/2022
PARTAGER SUR

Ce jeudi 24 mars, toute l'équipe de Vendredi est fière d'annoncer sa première levée de fonds de 4,4 millions d’euros, qui marque l'ouverture d'une nouvelle page de l'aventure !

Cette levée de fonds répond à l’urgence d’agir et sert un objectif simple : passer de 10 000 à 100 000 salariés mobilisés. Cette levée de fonds est surtout une invitation à incarner ensemble un autre modèle d’entreprise.

Retour vers les origines : en fait, pourquoi Vendredi ?

Vendredi est née d’une double envie toute simple :

  • Arrêter d’opposer le monde de l’entreprise et le bien commun ;
  • Rompre avec le modèle dominant de vies parallèles avec d’un côté notre vie au travail et de l’autre nos convictions citoyennes.

Cette double opposition n’a aucun fondement et ne correspond pas à ce dont le monde et chacun de nous a besoin.

Le projet Vendredi porte depuis toujours la conviction que, pour changer la donne, le moyen d’action le plus efficace est de donner aux salariés la possibilité d’agir pour le bien commun et ainsi d’accélérer la transformation des entreprises.

Pour ça, nous n'avons pas commencé par faire un pitchdeck pour des investisseurs. Nous avons simplement permis à des stagiaires de dédier une partie de leur temps de travail, 1 jour par semaine, à des associations.

Au début, personne n'y prêtait beaucoup d’attention. Et puis, le projet a grandi de fil en aiguilles jusqu’à aujourd’hui !

Vendredi aujourd'hui : 10 000 histoires d’impact à célébrer

Depuis novembre 2018, nous avons permis à plus de 10 000 salariés de s’engager à leur échelle. C’est juste fou !

Nous faisons vivre notre mission “Changer le monde sans changer de travail” dans plus de 220 entreprises et au bénéfice de 1 800 associations.

En France, bien sûr, mais aussi dans plus de 15 pays : de l’Italie au Royaume-Uni en passant par Tunis, San Salvador ou Varsovie.

En quelques années, une idée un peu folle est devenue une réalité très concrète grâce à vous.

Avec toute l’équipe, nous avons toujours eu à coeur de préserver :

  • Un modèle auto-financé par nos entreprises partenaires (ce ne sont pas juste des clients), et non dépendant de dette ou de levée de fonds ;
  • Un modèle 100% dédié à l’impact social et environnemental.

Forts de plus de 250 000 heures d’impact, avec une équipe de 30 personnes, nous avons estimé que nous étions prêts à appuyer sur l’accélérateur.

Mais faut-il accélérer à tout prix ? La croissance n’est pas une fin en soi. Pire, elle est même souvent une partie du problème.

Cependant, face aux urgences sociales et climatiques, nous sommes convaincus qu’il faut utiliser les armes du capitalisme, notamment les capitaux, pour faire la promotion des solutions qui font du bien.

Et chez Vendredi notre métier c’est de diffuser les solutions concrètes au plus grand nombre et nous ne pouvons plus attendre.

Des moyens au service d’une mission

Notre objectif est simple, d’ici 2 ans, nous souhaitons avec vous :

  • Mobiliser 100 000 salariés autour de la transition sociale et environnementale ;
  • Aider 1 500 entreprises à accélérer leur transformation RSE ;
  • Faire bénéficier 5 000 associations de notre modèle.

Depuis 2018, la maturité des entreprises a évolué et de nouvelles façons d’agir ne cessent d’arriver.

Nous allons à présent structurer notre modèle d’impact autour de 3 grands axes :

1 - Le soutien aux associations

Depuis nos débuts, nous agissons pour mettre un terme au cloisonnement entre le monde associatif et le monde de l’entreprise. Avec une communauté de plus de 1 800 associations en France comme à travers le monde, nous voulons aller encore plus loin.

Notre objectif va être de permettre à toujours plus de salariés et d’entreprises d’agir au service des acteurs de l’intérêt général via :

  • Des missions de compétences, de mentorat comme des activités terrain ;
  • Mais aussi des team-buildings solidaires en équipe, des dons ou des campagnes de collectes ;
  • Et des partenariats ultra-locaux et sur-mesure entre entreprises et associations (taxe d’apprentissage, dons de produits et accès à des services, stage de 3ème...).

Notre objectif, c’est un équivalent de 2 millions d’heures d’engagement et 50 millions d’euros de dons !

2 - La sensibilisation des salariés aux grands défis sociaux et environnementaux

Depuis début 2021, nous proposons de nouvelles façons d’agir au delà des associations.

Pour démultiplier l’impact, nous nous sommes rendus compte qu’il était nécessaire de proposer des façons d’agir courtes, collectives comme individuelles.

Car ce n’est pas l’envie d’agir de chacun mais plutôt le manque de temps, le manque de connaissance des problèmes et le syndrome de l’imposteur qui empêchent chacune et chacun d'agir.

Ces derniers mois, déjà plus de 75% des actions réalisées par les utilisateurs dans la plateforme sont en réalité des actions de sensibilisation.

Cette levée de fonds va nous permettre d’améliorer en profondeur la sensibilisation avec deux grandes approches :

  • Les défis, qui sont des parcours gamifiés pour permettre à chaque salarié de se sensibiliser, en quelques clics, sur toutes les thématiques essentielles (climat, diversité, égalité des genres, handicap...), d’apprendre, de progresser avec ses collègues, et de modifier ses comportements ;
  • Les challenges, qui sont des temps forts collectifs d’une heure pour engager des milliers de salariés lors de sessions collectives animées par Vendredi et par des experts du sujet.

3 - La transition interne des entreprises

Depuis les prémices du projet, notre raison d’être c’est de permettre à chacun de changer le monde sans changer de travail. Depuis toujours, nous sommes convaincus qu’il faut que les entreprises commencent d’abord par être exemplaires au sein de leurs murs.

Et la bonne nouvelle c’est que la maturité des entreprises a radicalement évolué. Le mot RSE n’est plus un acronyme méconnu, bien qu’il ne reste pas très sexy, et les Chief Impact Officer arrivent maintenant au COMEX des entreprises.

À présent, la majorité de nos 220 référents en entreprises deviennent dédiés à temps plein à la RSE. Et ils ont besoin d’aide pour accélérer leur transformation.

Nous sommes convaincus que la RSE devrait être simple et accessible à toutes les entreprises.

Notre envie est simple :

  • Aider chaque salarié à transformer son entreprise de l'intérieur ;
  • Aider chaque responsable RSE à coordonner la démarche simplement.

Nous souhaitons donc développer un nouveau module de plan d'actions RSE qui permettra aux responsables RSE :

  • Communiquer simplement autour de l’ensemble des engagements RSE et des avancées de l’entreprise ;
  • Accéder à des plans d’actions RSE sur étagère pour s’inspirer des bonnes pratiques ou intégrer les siens ;
  • Animer leur communauté de référents RSE ;
  • Bénéficier d’un catalogue de solutions RSE qui réunira les meilleurs prestataires ;
  • Avoir un reporting ESG simple.

Une levée de fonds pas comme les autres au service de l'impact !

C'est pour réaliser ce beau programme que nous avons décidé de lever des fonds. Mais cette levée n'est pas comme les autres car elle est avant tout au service de l'impact !

Une levée de fonds avec des partenaires à impact

Avec cette levée de fonds, la gouvernance évolue et il était essentiel pour nous d’assurer la venue de partenaires alignés avec notre mission et nos valeurs.

Cette levée de fonds s’articule autour de 3 types de partenaires :

  • Des fonds d’investissement qui partagent notre vision de l’impact pour avoir les moyens financiers : INCO (LITA, Phénix, Simplon...) et Evolem (Les opticiens Mobiles, Plume, Comptoir de campagne...)
  • Des business angels de référence dans le monde de l’impact pour bénéficier d’une expertise : Cédric Sellin, Maylis Amram, Christophe Poupinel, Thierry Petit, Lucien Besse, Kayo Hattori, Jonathan Azoulay, Alexis Teplitchi...
  • Nos partenaires pour incarner une gouvernance inclusive : Spendesk, AssoConnect, Matera, Linkvalue, Reboot Conseil, Novencia...

Lors d’un prochain tour de financement, nous permettrons à l’ensemble de nos utilisateurs, c’est à dire les salariés, associations et entreprises, de devenir actionnaires. C’était trop compliqué à ce stade avec la législation en place en France (mais elle change) !

Une levée anti-licorne pour une start-up d’intérêt général !

Cette levée de fonds n’est pas une fin en soi.

Elle va avant tout nous permettre de démultiplier notre impact parce que notre seul indicateur clé de performance, c’est d’abord le nombre d’actions réalisées !

Nous essayons d’incarner une nouvelle façon de partager la valeur.

Et c’est pour cela que :

  • Nous nous appliquons les principes d’entreprise ESUS (Entreprise solidaire d’utilité publique) afin de garantir des échelles de salaires (1 à 7), une lucrativité limitée comme une gouvernance démocratique.
  • Nous sommes l'une des 220 entreprises françaises à être labellisée B-Corp avec un score de 92.6/100.
  • Nous avons mis en place une Fondation : la Fondation de l’engagement pour tous pour que notre modèle nous dépasse et soit copié. Cette Fondation, financée en partie par Vendredi, garantira 3 missions : l’accès de toutes et tous à l’engagement (demandeurs d’emploi, étudiants, retraités...), l’innovation ouverte en matière d’engagement (par public et cible), et la mise en place d’actions multi-acteurs pour accélérer un changement systémique (étude d’impact, normes communes, plaidoyer, campagne de sensibilisation).

Nous comptons sur vous pour nous aider à aller toujours plus loin en matière d’impact avec audace, pragmatisme et enthousiasme !

Et maintenant : l'impact comme priorité !

Le modèle dont nous avons hérité ne correspond pas à ce dont nous avons besoin.

Agissons simplement chacun à notre échelle pour le transformer en profondeur.

Avec les associations, avec les entreprises mais surtout avec tous les salariés qui veulent agir.

Vous pouvez compter sur nous pour vous aider à faire votre part.

Notre objectif est ambitieux et réaliste : 100 000 salariés mobilisés en 2 ans !

Ne manquez pas nos meilleurs articles

Nos dernières ressources

Merci ! A bientôt dans votre boîte mail...
Oops! Quelque chose n'a pas fonctionné comme prévu.
Pourriez-vous réessayer ?

Entreprise

Nous vous aidons à mobiliser simplement vos équipes et faciliter vos échanges avec les associations.

Association

Nous vous aidons à mobiliser simplement des volontaires et des entreprises à vos côtés pour démultiplier votre impact.

Citoyen

Nous vous aidons à vous engager pour une association que ce soit sur votre temps professionnel comme personnel.